Bistro Saudade

L'esprit du Bistro Saudade,

un lieu, une ame, un coeur en plein périgord... un petit lisbonne



Saudade est généralement considéré comme le mot portugais le plus difficile à traduire[réf. nécessaire]. Le dictionnaire français Larousse le définit comme « sentiment de délicieuse nostalgie, désir d'ailleurs» 2 mais il n'y a pas de mot exact qui correspond a Saudade en français. En roumain le mot « dor » exprime en partie les mêmes sentiments qu'on ne peut décrire que par le chant. En espagnol, le vocable « añoranza » signifie 'se rappeler avec de la peine l'absence, la privation ou la perte d'une personne ou d'une chose très aimée' ; en slovaque, « clivota » ou « cnenie » signifient un désir nostalgique de quelque chose qui nous manque. Il en est de même pour le mot allemand « Sehnsucht »3. En amharique (la langue éthiopienne), le mot « tezeta » a la même signification, de même que « assouf » en tamasheq (la langue des Touaregs), ces deux derniers mots désignant également des styles musicaux, un peu comme le blues pour les afro-américains aux États-Unis. Le musicien Pierre Barouh le définit comme un « manque habité »4. Au Brésil, le jour de saudade est officiellement célébré le 30 janvier

Ce nouvel établissement périgourdin à pour vocation de donner un avant gout de la culture culunaire du portugal, mais aussi musical, poètique et littéraire...